Méchoui

Le lieu du culte

Jeudi 13 juin a eu lieu à Météo le rite annuel en l’honneur de Zeus. Des agneaux ont été sacrifiés pour protéger la météopole de la foudre du dieu grec. Ce méchoui 2019 était placé sous le signe de la ferme. Chemises à carreaux et chapeaux de paille étaient de sortie. 

Le stand photo

Les festivités commencèrent vers 18H avec l’arrivée progressive de près de 250 personnes qui se pressaient devant les portes du foyer. Une fois les goodies récupérés, les personnes pouvaient se rendre au bar pour déguster un excellent verre de marquise ou une bière bien fraîche. Ils pouvaient aussi se diriger jusqu’au stand animation pour prendre part à une course de tracteurs pour enfants ou une course de sac à patates.

Aux alentours de 19H30, après 6 heures de cuisson, les agneaux descendirent de leur broche pour se faire découper et régaler les papilles des convives. Avec les amuses bouches, les accompagnements, et la salade de fruit en dessert, il ne manquait pas de quoi se sustenter. Pendant le repas était proposée une tombola afin de gagner des paniers garnis. Rires et dialogues à haute voix rythmaient ce repas.

Une belle tablée

À partir de 21H ont débuté les concerts. Les Z’APP, les Elephant Memories, The five Joe et les faux départs se sont succédés et ont accompagné le coucher de soleil. Une superbe ambiance sur le parvis du foyer avec de la bonne musique et de la danse.
Puis le DJ a pris le relais pour ambiancer le reste de la soirée. De la danse et de la fête jusqu’à 4H du matin pour les plus téméraires. Ce méchoui 2019 fût un grand succès.

Pour finir je tiens à remercier tous ceux qui ont participé à son organisation et à son rangement qui s’est terminé à 7H pour les plus solides. Un grand bravo à Bertille et Marine pour avoir mené ce projet !

PS: Le sacrifice n’a pas bien fonctionné car une semaine après on enregistrait à la Météo plus de 100km/h en rafales sous un orage.

WED

En ce week-end de Pentecôte avait lieu le week-end de désintégration (WED) de l’ENM. Direction l’océan et Labenne Océan pour vivre non pas 2 mais 3 jours farniente à la plage.

Arrivés en pièces détachés, les Météos découvrirent vendredi soir le camping Le Boudigau. Et le confort était au rendez-vous avec de très beaux bungalows et une piscine en autres. Mais pas le temps de niaiser voilà déjà les Météopoliens embraqués pour une première veillée nocturne sur la plage où grondait le vacarme menaçant d’une houle (et non pas une mer du vent) déchaînée par la tempête Miguel. Hors de question de se baigner dans des conditions aussi dangereuses mais ils profitèrent juste du spectacle offert par la nature !

Le samedi matin, pour ceux qui en connurent un, permit de découvrir la piscine du camping ou d’aller faire un tour à la plage de jour. Une fois avalé le sandwich préparé par le burô, les Météos se séparèrent en deux groupes pour les activités de l’après-midi. Les plus téméraires s’essayèrent au surf, et, guidés par un moniteur d’exception, ils réussirent tous à se mettre debout sur la planche. De l’adrénaline et un bel effort physique pour tous !

Premier entrainement sur la plage avant de se lancer à l’eau !

De l’autre côté, les moins audacieux louaient un vélo pour se rendre à une plage et s’adonnaient à un de leurs sports préférés : le Roundnet. Certains tentèrent une baignade dans une eau plutôt froide et encore tumultueuse.

De retour au camping, les Météos reprirent des forces autour de bonnes crêpes confectionnées par le burô (non sans mal), et puis se lancèrent sans plus attendre dans une nouvelle soirée, sous haute surveillance du camping.

Belle récep

Dimanche matin, rien ou presque à part des ronflements. L’après-midi, les Météos se rendirent à un parc accrobranche où ils purent jouer les Tarzans pendant toute une après-midi. Tous n’eurent pas l’aisance d’un chimpanzé pour traverser les obstacles, et ce fut parfois un véritable calvaire (je ne citerai pas de nom).

Ne vous inquiétez pas il fait la sieste

Comme on dit, jamais deux sans trois. Ainsi troisième soirée au camping, histoire de tester la résistance des foies.

Lundi matin, rangement express des bungalows avant de se rendre une dernière fois sur la plage pour se détendre et prendre des bons coups de soleil.

Le retour se fit sans encombre et fût gratifié par une bonne pizza offerte par le burô.

C’est pas l’amour fou dis donc

Merci à tous ceux qui ont participé et surtout au burô pour la très bonne organisation !

WEM

Le week-end du 11-12 mai avait lieu le week-end Montagne de l’ENM dans les Pyrénées. Cette année le BDE avait opté pour une nouvelle formule dont le but est de favoriser l’immersion dans le monde de la randonnée et de la montagne. Au programme, rando, nuit en refuge, rando et rafting.

Point de départ virage du Goulet

Et samedi ce sont pas moins de 38 étudiants qui ont foncé tête baissée en direction de La Mongie ! Ils ne se doutaient pas de ce qu’ils allaient vivre ! Car dès la descente des voitures les randonneurs ont été accueillis par un bon crachin breton. Puis le début de la randonnée a été marquée par un brouillard à couper au couteau. Certains le qualifieraient de brouillard par ascension de stratus car les élèves avaient beau monté, le brouillard grimpait avec eux.

La file des randonneurs progressant à travers le brouillard

Premier point clé de la randonnée, le barrage de Gréziolles. Une visibilité de 5cm, un lac gelé et la neige !!! Désormais les marcheurs évoluent dans une belle petite couche de neige !

Ils continuaient à grimper quand soudain, la lumière fût. En l’espace de quelques minutes, le brouillard s’évapora dévoilant ainsi le lac et la montagne dans toute leur splendeur ! Quel spectacle ésotérique !

Désormais, les randonneurs pouvaient apercevoir le refuge de Campana de Cloutou, point d’arrivée de cette première randonnée. C’est ainsi qu’aux alentours de 14H tout le monde avait atteint le refuge, et dégustait non sans plaisir leur pique-nique baigné par des doux rayons de soleil.

L’après-midi, c’était carte blanche. Alors pendant que certains préparaient le refuge et se détendaient, d’autres partaient en expédition vers le pic de Portarras . La couche de neige était épaisse, si bien qu’arrivés presque au col une coulée de neige se déclencha ! Moment de frayeur et d’épatement pour nos randonneurs. Cela ne les refroidit en rien et ils atteignirent sans encombre le pic. Une superbe vue à 360° et un endroit propice à la méditation.

Vue depuis le pic de Portarras

Mais l’aventure ne s’arrêtait pas là. Car de retour au chalet, les randonneurs eurent une nouvelle surprise. Un groupe de marcheurs venaient de rejoindre l’ENM au refuge, ce qui faisait un total de plus de 50 personnes pour un refuge d’une capacité de 19!! Mais tout le monde s’est serré et la cohabitation s’est bien passée. Après le succulent repas soupe/taboulet les étudiants ont bu pour oublier les douleurs de la randonnée… Une soirée atypique perchée en altitude.

Petit aperçu du refuge

Dimanche matin, réveil matinal vers 7H pour petit-déjeuner avant de redescendre dans la vallée. La nuit fut courte pour beaucoup, soit trop bruyante, soit trop chaude, soit trop froide. Ce qui n’a pas empêché un groupe de Météo chevronné d’aller se faire le pic du Contadé avec un départ à 5H du mat.

Merci aux photographes !

La descente se fait plus ou moins rapidement suivant l’état de forme de chacun. Mais c’est une véritable nouvelle randonnée pour les Météos tant les paysages diffèrent de la montée grâce à la disparition du brouillard et au grand ciel bleu qui règne désormais !

Vue sur le pic du Midi

Dernière étape, le rafting ! Après un superbe pique-nique au sommet du col d’Aspin, les Météos se changent pour descendre la Neste dans leur embarcation gonflable. Menés par des encadrants plutôt joueurs, les étudiants ont pu prendre une bonne douche dans l’eau froide de la rivière, faire le plein de sensations et apprendre la position de la pyramide.

Et voilà, ce week-end très chargé se termine avec un retour sur Toulouse et à l’arrivée un petit repas bien chaud à base de saucisses et de pommes de terre.

Je crois que le burô a atteint son objectif, car tout le monde (ou presque) a du sortir à un moment donné de sa zone de confort et se surpasser lors de ce week-end ! Bravo à tous ceux qui ont participé !

On remercie le burô pour ce week-end et particulièrement Ambroise et Bertille qui ont chapeauté ce week-end avec perfection !

À l’année prochaine 

Photo de groupe au chalet

OL’INP Toulouse 2019

Du vendredi 5 avril au dimanche 8 avril 2019 ont eu lieu les OL’INP 2019 à Toulouse. C’est une grand compétition sportive qui regroupe toutes les écoles des INP. Celle-ci sont regroupées par ville : Bordeaux, Nancy, Grenoble et Toulouse bien sûr !

Un petit contingent de météopoliens ont décidé de prendre part à cette édition. Celle-ci a débuté vendredi soir par une soirée au Sing-Sing, où l’on pouvait déjà chafouiner avec les élèves de Bordeaux et de Grenoble.

Le samedi matin marquait le début des compétitions sportives : foot, basket, volley, hand et rugby se succédaient. Deux filles de l’ENM ont pu intégrer des équipes et participer aux sports ! Les supporters de chaque ville donnaient de la voix pour encourager leurs sportifs !

L’activité Roundnet

Pendant ce temps là, dehors, on pouvait découvrir le Roundnet, un nouveau sport venu des Etats-Unis, à cheval entre le volley et le tennis. Des élèves de l’ENM étaient présents pour assurer l’animation et initier les curieux. Un tournoi devait se dérouler l’après-midi mais il a dû être annulé à cause de la pluie qui est tombée toute l’après-midi.

Puis les sportifs nocturnes ont pu s’en donner à coeur joie lors de la deuxième soirée au Sing-Sing. Certains en ont profité pour achever le travail débuté la veille !

Les différentes villes rassemblées pour une photo de groupe

Le dimanche matin, les plus courageux reprenaient le sport de plus belle avec le hand féminin, le foot masculin et le relais. La compétition s’est achevée par le très attendu show Pompoms. Et encore une fois c’est Toulouse qui s’est distingué dans ce domaine.

Puis les résultats sont tombés : Victoire de TOULOUSE !!!!!!!!! Voilà tous les toulousains au milieu du gymnase pour danser et chanter leur victoire.

Ce fut pour les étudiants de l’ENM un week-end fort sympathique, qui a permis de rencontrer les autres étudiants de l’INP. Ils ont beaucoup apprécié la bonne ambiance qui a régné sur la compétition, et notamment la fanfare de Grenoble ! Rendez-vous l’année prochaine à Nancy pour les plus courageux !

Un grand merci à l’équipe d’organisation


Week-end ski 2019

Le week-end du 23-24 mars 2019 a eu lieu le traditionnel week-end ski de l’ENM, appelé plus communément le WES. Ce sont un peu plus de 40 skieurs plus ou moins aguerris qui sont montés vendredi soir dans le bus direction la station de ski de Saint-Lary Soulan dans les Pyrénées.

Arrivés en soirée à la station, les participants ont pu découvrir leur lieu de séjour : le chalet d’Artagnan ! Après s’être réparti les chambres, ils ont pu profiter d’une première soirée au chalet.

Le lendemain matin, frais comme des gardons, les skieurs ont rapidement récupéré leur matériel situé dans la boutique adjacente au chalet, puis ont rejoint les pistes situées à … 50m du chalet ! Et c’est parti pour une journée de glisse sous un plein soleil et une grande douceur !

Des skieurs ENM dévalant une piste noire

Pendant ce temps là, d’autres personnes ont opté pour une sortie raquettes. Emmenés par Pierre, un guide d’exception et expert en matières fécales, ils ont grimpé puis descendu une partie de la montagne, profitant ainsi d’une vue magnifique sur la vallée !

La team raquette au sommet de l’ascension

L’après-midi, tout le monde (ou presque) était sur les pistes en train de rider sur une neige de plus en plus molle (de la soupe dans le jargon) !

De retour au chalet bien épuisés par cette journée de ski, les participants ont pu se doucher et déguster un bon repas chaud. Et puis ils n’ont pas oublié de s’hydrater après cet intense effort ! Une nouvelle soirée battait son plein jusqu’aux aurores du dimanche.

Un panorama (Cu fra + Ci unc + Ci fib)

Dimanche matin, tout le monde chaussait à nouveaux ses skis ou son snow pour une nouvelle journée sur les pistes. Conditions météo au beau fixe ! Le midi, de nombreuses personnes s’arrêtaient en haut du glacier pour la pause déjeuner, profitant d’un superbe panorama. Malgré la fatigue, aucune chute à déclarer ce qui est parfait !

A la fin de la journée, beaucoup de monde a opté pour un petit goûter posé sur une terrasse ensoleillée d’un bar. Puis vint l’heure de remonter dans le bus et de rentrer à Toulouse, des souvenirs et Johnny Däpp dans la tête. Arrivés à bon port, le week-end se terminait par des pizzas partagés entre tous !

Ce fût pour le burô un moment fort, car c’était le premier week-end organisé par la nouvelle équipe. Tout s’est bien passé donc on retient énormément de positif et on est motivés pour les prochains week-ends !

Pause déjeuner pour une partie des skieurs


MSB 2018

L’ENM a participé à l’édition 2018 du MSB qui se déroulait au Grau-du-Roi. 

Au programme : sports sur la plage, BBQ et soirées sous le chapiteau ! 

C’était aussi l’occasion d’assister à un super show Pom-Pom où l’ENM a défendu ses couleurs :

Amélie – chef PomPoms

Ensuite c’était la classique zumba de l’ENM

Victoire 50ème CCE

Nous sommes heureux de vous annoncer que l’ENM a gagné le trophée Terre de la 50ème édition de la Course Croisière EDHEC à Brest ! 

 2 équipes de l’ENM étaient engagées : les CirrhoseStatus et les Far Run Night. Ce sont les CirrhoseStatus qui ont terminé 1er au classement général.

Les CirrhoseStratus sur le podium final

Le Trophée Terre de la CCE c’est une semaine de compétition où sont mêlés course à pied, trail, canoë et VTT. 

La CCE offre une belle fenêtre de visibilité pour l’ENM car nous sommes chargés d’effectuer les briefing météo pour les régates du Trophée mer. C’est un excellent exercice d’oral et d’application des compétences en prévision météo.

Arnaud le panneau au briefing météo

La participation de l’ENM à la CCE n’aurait pas été possible sans l’aide de nos partenaires (Météo-France, Météorage, AEENM) que nous remercions.

Dédicace partenaires

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour remettre le titre en jeu !

WES 2018

Cette année l’ENM s’est déplacée à Cauterets pour son Week-End Ski.

Après 3 intenses heures de bus avec ration de  cookies aux pépites de chocolats pour le goûter, l’ENM arrive au gîte pour le Week-End.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain c’était ski humide sous une magnifique pluie qui avait évidemment été prévue …

L’ENM a aussi pu profiter des plaisirs de la glisse sur les patins 

 

Le dimanche matin était sportif avec une sortie raquette

Une rencontre avec un isard…

Et l’après-midi relax, aux thermes des Cauterets. 

À l’année prochaine pour venir rider avec l’ENM !

Association des Élèves de l'École Nationale de la Météo